Psychothérapie individuelle et en couple à Bordeaux : Questions et Réponses

Questions/Réponses

Quel est le rôle du thérapeute dans l'Analyse Psychocorporelle et Relationnelle ?

Dans une écoute bienveillante, Il a aussi un rôle actif dans les échanges. Il facilite la parole, l'expression des ressentis ; il adapte les outils à l'endroit où en est chaque personne pour tenir compte de ses désirs et de ses possibilités.

Il aide la personne à devenir plus honnête avec ellemême et avec son partenaire.

Dans le travail de couple, il propose des outils de communication pour faciliter l'implication de chaque partenaire, dans une confiance mutuelle. Il veille aussi à l'équilibre dans l'évolution de chacun, car le chemin se fait à deux.

Le rôle de psychothérapeute est donc complexe. Il exige une longue et solide formation. Pour tenter de remplir correctement ce rôle, il est indispensable d'avoir fait un long travail d'analyse psychocorporelle et relationnelle, seul et dans le cadre de son couple.

Nous rencontrons des difficultés dans nos relations sexuelles qui perturbent la vie de notre couple. Pouvez-vous nous aider ?

Une bonne sexualité joue un rôle important dans l'équilibre du couple. Elle facilite le rapprochement entre conjoints et développe le sentiment amoureux. Les difficultés sexuelles (manque de désir, de plaisir, troubles d'érection, éjaculation précoce, sexualité trop conventionnelle ou bridée par une performance à atteindre.) sont souvent liées à des aspects relationnels.

Oser chercher à améliorer sa sexualité avec son partenaire et non plus « faire avec », permet de se questionner sur ses difficultés sexuelles spécifiques liées à son histoire. Mais c'est aussi accepter de regarder conjointement comment chacun utilise la sexualité pour exister dans sa relation à l'autre. Et on retrouve alors tous les comportements relationnels : fuir, résister, contraindre, moraliser, imposer. L'épanouissement de la sexualité vient donc pour une large part de de la compréhension des mécanismes relationnels en jeu dans le couple.

Dans cet objectif, nous utilisons de nombreux outils issus tant de la sexologie classique que de sexologie relationnelle.

Malgré une crise grave dans notre couple, mon conjoint ne souhaite pas suivre de thérapie. Est-ce que cela sert à quelque chose que je fasse seul la démarche ?

En travaillant sur ses propres difficultés, ses inquiétudes, ses comportements négatifs, la personne qui travaille, comprend mieux au cours des séances son impact dans la relation de couple et ce qui lui appartient dans le déclenchement des conflits. Elle va chercher à modifier ses attitudes qui vont évoluer positivement. Ces changements vont apporter de premiers éclairages sur la nature de la complémentarité négative entre les deux personnes du couple.

Son conjoint, en voyant ces changements positifs, pourra être tenté de suivre cette évolution et, lui aussi, essayer de mieux se comprendre et se connaître.

Contact

Consultez également :

HORAIRES TELEPHONIQUES
Du lundi au vendredi de 9h30 à 20h30.

06 62 00 37 69

CONSULTATION SUR RENDEZ-VOUS

therapie-individuelle therapie-couple therapie-groupe